Choix de revêtement de plancher pour les cuisines

Le choix du revêtement de plancher pour la cuisine demeure problématique pour beaucoup de consommateurs. Le revêtement idéal serait un produit résistant aux tâches et aux acides, facilement lavable, chaud pour les pieds nus, relativement souple pour s’y tenir longtemps debout, résistant à l’eau et à l’usure et qui s’intègre esthétiquement aux revêtements adjacents de la salle à manger et du séjour ainsi qu’aux armoires et comptoirs de la cuisine. Bref, aucun revêtement de plancher de cuisine n’obtient l’approbation générale, mais deux revêtements semblent s’approcher des diverses exigences de tous et chacun: la céramique et les planches de vinyle.

Le plancher de céramique

Les planchers de cuisine en céramique ont toujours été populaires pour leur grande résistance à l’usure, aux tâches et à l’eau. Ils viennent aussi en différentes formes et couleurs qui permettent de les agencer esthétiquement avec le reste de la cuisine. La céramique est aussi un produit très écologique, étant faite d’une matière naturelle, très durable, sans émanations de COV et peu polluante lorsque l’on s’en départit. On leur reproche surtout d’être durs pour les pieds, d’être froids pour les pieds nus, d’être glissants lorsqu’ils sont mouillés et d’être plus difficiles à entretenir dans leurs joints. Ils demandent aussi des planchers très rigides pour éviter de se fissurer.

Il y a différentes approches de construction et de design pour réduire leurs inconvénients. On utilise de plus en plus les fils chauffants sous les carreaux de céramique afin de les rendre chauds et confortables au toucher. De plus, ces fils chauffants assèchent rapidement les surfaces mouillées, rendant la céramique moins glissante.
De plus, il existe bon nombre de carreaux vernissés ayant une surface plus antidérapante qui les rends plus sécuritaires.

Pour ce qui est de l’entretien des joints, les joints à base d’époxy sont aujourd’hui très peu poreux. Cela les rend plus étanches et beaucoup plus faciles à laver. De plus, la tendance actuelle en planchers de céramique favorise les grands carreaux, ce qui réduit fortement le nombre de joints. Les grands carreaux, sans motif et de couleurs relativement unies s’agencent esthétiquement aux armoires et comptoirs ainsi qu’aux revêtements de planchers en bois des salles à manger et des séjours. Avec leur caractère inusable et leur valeur sûre, les planchers de céramique demeurent probablement le meilleur choix de plancher pour les cuisines, mais certains leur reprochent encore leur dureté.

Les nouveaux planchers de vinyle

Depuis toujours, le revêtement de vinyle en feuille, qu’on appelle familièrement prélart, est l’alternative principale au revêtement de céramique. D’ailleurs, il en copie souvent la forme et les couleurs. Le prélart offre un revêtement étanche et sans joint, chaud et souple pour les pieds, tout en étant facilement lavable. Les produits de qualité sont durables, mais il existe des produits à bas prix de très mauvaise qualité qui se déchirent facilement, qui jaunissent et qui ont fait une mauvaise réputation aux prélarts. Cela dit, le vinyle n’avait pas dit son dernier mot. Les planches de vinyle imitant le bois sont devenues des produits très appropriés pour les cuisines.

En effet, les produits de bonne qualité imitent parfaitement le bois, la pierre ou la céramique et ils sont reconnus pour être résistant à l’eau, à l’usure et à la décoloration. De nombreux architectes les recommandent maintenant, même dans les endroits passants. On estime leur durée de vie à environ 25 ans.

Pour les cuisines, ils sont facilement lavables, ils sont chauds pour les pieds, ils ne font pas de bruit sous les pas et lorsqu’ils sont légèrement texturés ils deviennent antidérapants. De plus, ces planches de vinyle sont souples et de nécessitent pas de renforcement du sous-plancher comme la céramique.

Les planches peuvent être assemblées avec des joints à emboitement (clic) posées sur un sous-plancher insonorisant ou peuvent être collées. Pour les cuisines, il est nettement préférable de les coller pour éviter l’ouverture de joints et pour former une surface étanche à l’eau.

Certains produits démontrent des qualités environnementales importantes: produits à faible émissivité de COV, absence de métaux lourds, plastifiant à 100% d’huile végétale, absence de plastifiants toxique, colles sans solvant et un certain pourcentage de matériaux recyclés. Le produit n’est pas recyclable, mais d’après la classification des déchets réalisée par l’Union Européenne en l’an 2000, le PVC est considéré comme un déchet qui peut être mis en décharge ou incinéré sans danger pour l’environnement.

Céramique ou vinyle ?

Le choix de la céramique ou du vinyle relève d’un choix personnel basé sur notre perception des matériaux et sur le design général de la cuisine et des pièces adjacentes.
La céramique évoque la permanence de la pierre et elle s’inscrit dans un design contemporain plus formaliste et conservateur alors que les planches de vinyle s’inscrivent davantage dans un design contemporain humaniste où son apparence de bois met l’emphase sur sa chaleur.

Notre service de design est là pour vous conseiller, vous êtes là pour décider. N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir de l’information sur notre service de rénovation de cuisine.

VOUS AVEZ BESOIN D’AIDE POUR DÉMARRER VOTRE PROJET ?

CONTACTEZ-NOUS